Biodiversit’haies

En 2013, FNE Bourgogne Franche-Comté lançait un programme biennal « Favoriser la biodiversité à l’échelle d’un territoire » par la valorisation et la plantation de haies sur la communauté de communes du Val Marnaysien. En 2014, le programme, renommé « Biodiversit’haies », s’élargit en développant deux nouvelles actions. Ainsi la mise en œuvre de ce programme inclue aujourd’hui 3 volets :

A. Promouvoir l’arbre et la haie vecteurs de biodiversité ;

B. Sauvegarder les arbres têtards ;

C. Impliquer les futurs professionnels agricoles en formation dans des actions centrées autour de la haie dans les espaces agricoles.

Les volets B et C, lancés en octobre 2014, sont réalisés en partenariat technique avec les fédérations France Nature Environnement Doubs (FNE Doubs) et Jura Nature Environnement (JNE).

Pour quels objectifs stratégiques ?

– Stopper les causes d’érosion de la biodiversité et préserver le vivant

– Reconquérir les sols

– Restaurer la qualité des eaux

– Rendre les actions visibles par de la communication

 


Promouvoir l’arbre et la haie vecteurs de biodiversité :

Pourquoi agir ?

L’intensification de l’agriculture et les grands travaux d’aménagement n’ont pas épargné la Franche-Comté et ses haies bocagères. Pour des raisons économiques, leur arrachage à « la hussarde » est de nos jours encore fréquent. Or, les haies ont un rôle à jouer dans la préservation de la biodiversité et de nos paysages franc-comtois.

En favorisant l’infiltration des eaux de pluies et en protégeant les terres du vent, les haies parent aux risques de coulées de boue du fait du ruissellement et de l’érosion éolienne. De ce fait, elles limitent aussi les pollutions de l’air et des courts d’eau engendrées par l’agriculture intensive, les haies situées le long d’un cours d’eau ou ripisylve jouant un rôle d’épurateur et de rétention des berges. Les haies favorisent également la diversité écologique en tant qu’habitat, corridor écologique, etc. et leur arrachage constitue une cause majeure de la disparition des espèces.

C’est pourquoi l’association FNE Franche-Comté a entendu poursuivre son action de promotion des haies en milieu agricole, réalisé en partenariat technique avec deux associations localement impliquées : la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO Franche-Comté – groupe local d’Audeux) et le Centre Permanent d’initiatives pour l’Environnement de Brussey (CPIE VO – 70) et FNE Doubs.

Vous souhaitez connaitre d’avantage de détails sur le programme et nos services proposés ?

Téléchargez la plaquette de Biodiversit’haies en cliquant sur le lien ci-dessous :

plaquette haie visu web

Qui finance?

Ce volet d’action est financé à 80% par le Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté (dans le cadre du Fonds Régional Biodiversité), la DREAL Franche-Comté et l’Agence de l’eau RMC.

L’association cherche à assurer les 20 % d’autofinancement par la biais de dons et de mécénat. En 2013, le programme avait profité du soutien de Mme Barbara ROMAGNAN, Député du Doubs dans le cadre de sa réserve parlementaire et du mécénat de l’AFAC Agroforesterie.

 

Le plus !

– Le programme a lieu principalement en Basse et Moyenne Vallée de l’Ognon. Toutefois, des actions de valorisation et plantations de haies peuvent avoir lieu en dehors de ce secteur. Si vous êtes intéressé, contactez-nous et consultez le document cadre de sélection des projets en cliquant sur le lien ci-dessous : criteres-selection-projets-plantations-hors-zone

– Un programme riche en animations gratuites et ouvertes à tous est prévu, il sera prochainement disponible sur l’article animations haies.

– Les chantiers de plantations sont basés sur le bénévolat et la possibilité de parrainer un arbre.

 

 

Vous souhaitez participer au projet  ?

Aidez-nous a réaliser ce programme de modulation de votre paysage de demain !

 Vous pouvez participer au programme par différents moyens :

en proposant un site pur une plantation de haie champêtre en Franche-Comté : si vous êtes intéressé pour valoriser ou planter une haie champêtre sur vos parcelles, nous pouvons vous aider (plantation pour les projets sélectionnés, le cas échéant, conseils techniques) ;

– en participant à un ou plusieurs chantiers bénévoles du secteur ;

– en parrainant un arbre ou une haie. Par ce biais, vous participer au chantier, vous plantez votre arbre ou arbuste et vous devenez son protecteur et participez à son entretien (par quelques interventions : taille annuelle, désherbage mécanique..).  

– en soutenant financièrement le programme : votre don permettra d’acheter des jeunes plants pour des chantiers en basse et moyenne vallée d’Ognon.  

– en parlant du programme autour de vous, en distribuant plaquettes et affiches et en nous aidant à trouver des sites à plantation (en bordure de rivières, entre deux parcelles exploitées, au milieux des champs…).  

 

pour vous inscrire; téléchargez, remplissez ce formulaire

 

 

Logo-biodiversithaies

Visualiser les plaquettes présentant les rôles de la haie en cliquant sur l’image ci-dessus

 

 

La fédération FNE Franche-Comté lance un programme expérimental visant à promouvoir la biodiversité, par la plantation de haies et d’arbres têtards.  L'objectif est de planter 5000 arbres, entre le Doubs et la Haute-Saône, dans le but de : - Favoriser la diversité faunistique et floristique ; - Préserver les milieux naturels et leurs occupants, en installant notamment des nichoirs à chouettes chevêches et à passereaux ; - Rétablir de véritables continuités écologiques (corridors) pour la circulation des espèces ; - Améliorer le cadre de vie des habitants ; - Soutenir une agriculture de qualité, durable, à haute valeur environnementale et économiquement rentable.    Pourquoi ce projet ?  La Franche-Comté fait face à d’importants changements paysagers : - remembrements agricoles (drainage et arrachage de haies) - prolifération des zones artificialisées (ZAC, ZI, routes, lotissements, constructions diverses...).  Ces changements ont des conséquences préjudiciables sur l’environnement : - perte de la qualité biologique des cours d'eau, (berges détruites, eaux polluées...); - disparition de sols fertiles ; - rupture des continuités écologiques ; - raréfaction de la flore et de la faune sauvage.  La récente construction de la LGV Rhin Rhône, achevée en 2011, a généré un fort impact sur la circulation des populations animales. La zone expérimentale du bassin versant de l’Ognon a donc été privilégiée.  // Un nouveau type d’action  La fédération inaugure ici une nouvelle façon d’agir : en identifiant une problématique en expérimentant des solutions à une échelle locale en élargissant le dispositif à toute la région.  	Biodiversit'haies a donc vocation d'être reproductible  partout où cela s’avère nécessaire.  En phase avec les pouvoirs publics Les instances publiques réagissent et mettent en place les Trames Vertes et Bleues (TVB). Biodiversit'haies est par ce fait, réalisé en lien avec le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) qui est en cours d'élaboration.    Construire le paysage de demain L’objectif est de prouver qu'il existe de nombreux avantages à planter des haies et maintenir un territoire bocager.   Ce projet est une expérimentation concentrée sur 30 communes et participe à construire le paysage demain. Il s'adresse à l'ensemble des acteurs du territoire (riverains, élus, agriculteurs, chasseurs, pêcheurs, promeneurs, entreprises locales...).

 

Territoire d'action de Biodiversit'haies

 

mots cles

pie-grièche

Partenaires financiers :

logo-bfc-couleur-petit

Logo DREAL_BFC_times

logo-aermc

logo AFAC