Biodiversit’haies

En 2013, FNE Bourgogne Franche-Comté lançait un programme biennal « Favoriser la biodiversité à l’échelle d’un territoire » par la valorisation et la plantation de haies sur la communauté de communes du Val Marnaysien. Le programme est renommé « Biodiversit’haies » en 2014 et développe deux nouvelles actions: la sauvegarde des arbres têtards et la formation des futurs agriculteurs. La participation a la création d’une filière de végétaux certifiés d’origine locale vient compléter l’ensemble en 2017. Ainsi la mise en œuvre de ce programme inclut aujourd’hui 4 volets :

A. Promouvoir l’arbre et la haie vecteurs de biodiversité ;

B. Sauvegarder les arbres têtards ;

C. Impliquer les futurs professionnels agricoles en formation dans des actions centrées autour de la haie dans les espaces agricoles.

D. Récolte de graines sauvages labellisées «Végétal Local» : Préserver le patrimoine génétique des plants d’arbres et d’arbustes en relocalisant la semence

Les volets B, C et D sont réalisés en partenariat technique avec les fédérations France Nature Environnement Doubs (FNE Doubs) et Jura Nature Environnement (JNE).

Objectifs stratégiques :

  • Stopper les causes d’érosion de la biodiversité et préserver le vivant
  • Reconquérir les sols
  • Restaurer la qualité des eaux
  • Rendre les actions visibles par de la communication

 


Promouvoir l’arbre et la haie vecteurs de biodiversité :

 

Pourquoi agir ?

L’intensification de l’agriculture et les grands travaux d’aménagement n’ont pas épargné la Franche-Comté et ses haies bocagères. Pour des raisons économiques, leur arrachage à « la hussarde » est de nos jours encore fréquent. Or, les haies ont un rôle à jouer dans la préservation de la biodiversité et de nos paysages franc-comtois.

En favorisant l’infiltration des eaux de pluies et en protégeant les terres du vent, les haies parent aux risques de coulées de boue du fait du ruissellement et de l’érosion éolienne. De ce fait, elles limitent aussi les pollutions de l’air et des courts d’eau engendrées par l’agriculture intensive, les haies situées le long d’un cours d’eau ou ripisylve jouant un rôle d’épurateur et de rétention des berges. Les haies favorisent également la diversité écologique en tant qu’habitat, corridor écologique, etc. et leur arrachage constitue une cause majeure de la disparition des espèces.

C’est pourquoi l’association FNE Franche-Comté a entendu poursuivre son action de promotion des haies en milieu agricole, réalisé en partenariat technique avec deux associations localement impliquées : la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO Franche-Comté – groupe local d’Audeux) et le Centre Permanent d’initiatives pour l’Environnement de Brussey (CPIE VO – 70) et FNE Doubs.

Vous souhaitez connaitre d’avantage de détails sur le programme et nos services proposés ?

Téléchargez la plaquette de Biodiversit’haies en cliquant sur le lien ci-dessous :

plaquette haie visu web

Qui finance?

Ce volet d’action est financé à 80% par le Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté (dans le cadre du Fonds Régional Biodiversité), la DREAL Franche-Comté et l’Agence de l’eau RMC.

L’association cherche à assurer les 20 % d’autofinancement par la biais de dons et de mécénat. Depuis 2014, le programme profite du mécénat de l’AFAC Agroforesterie.

Le plus !

  • Le programme a lieu principalement en Basse et Moyenne Vallée de l’Ognon. Toutefois, des actions de valorisation et plantations de haies peuvent avoir lieu en dehors de ce secteur.

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez consulter le document cadre de sélection des projets en cliquant sur le lien ci-dessous : criteres-selection-projets-plantations-hors-zone

  • Les chantiers de plantations sont basés sur le bénévolat et la possibilité de parrainer un arbre.

 

 

Logo-biodiversithaies

Visualiser ici les plaquettes présentant les rôles de la haie

 

 

Territoire d'action de Biodiversit'haies

 

pie-grièche

Partenaires financiers :

Logo DREAL_BFC_times

logo-aermc

logo AFAC